Forum Belgique

Exprimez-vous sur l’unique forum de discussion en Belgique !
Partage, avis, photos, opinion ou débattre… Bienvenue à tous !

Image Header forum Belgique
Partager:
Notifications
Tout effacer

📢 Partagez vos passions et opinions! ✨
🚀 Laissez votre voix être entendue et connectez-vous avec d'autres membres, qu'ils partagent les mêmes idées ou pas. 💡
💬 Créez un sujet qui compte pour vous ICI 🌟




L'insulinothérapie: Ma maladie et mon traitement

1 Messages
1 Utilisateurs
0 Aime
763 Vues
Avatar for ForumBe
(@johnny6044)
Forumiste Débutant·e Membre
Inscription:: depuis 16 ans
Messages: 11
Auteur du sujet  

L'insulinothérapie au moyen d'une pompe à insuline

Étant atteint de diabète insulinodépendant depuis 1991, je réalisais quatre, voire cinq injections d'insuline par jour et j'effectue de 4 à 7 contrôles quotidiens de ma glycémie. Cela étant et malgré des efforts consentis au niveau de mon régime alimentaire, je n'arrivais pas à équilibrer mon diabète. Alors que le taux d'hémoglobine glycosilée doit se trouver en dessous d'une valeur de 7%, mon HBa1C dépasse les 10%. Le passage à l'injection d'insuline au moyen d'une pompe était supposé être, dans mon cas, une possibilité de mieux réguler la maladie.

L'un des buts de cette rubrique est de partager l'expérience acquise au fil des jours avec le traitement par pompe à insuline. J'espère ainsi documenter les personnes se trouvant sensiblement dans la même situation. Sachant que la pompe à insuline n'est pas une panacée, j'espérais malgré cela qu'elle serait en mesure d'équilibrer mon diabète et si mon récit peut ouvrir des portes à des personnes diabétiques quelque peu perdues par la gestion de leur maladie, j'aurai alors atteint l'un de mes objectifs.

Le placement d'une pompe à insuline chez une personne diabétique est l'aboutissement d'une série d'analyses personnelles et de dialogues menés avec l'endocrinologue. Il ne s'agit pas d'une décision prise à la légère. On ne décide pas de soigner son diabète au moyen d'une pompe sans avoir de bonnes raisons. De plus, on ne décide pas de se soigner au moyen d'une pompe à insuline si c'est pour la ranger dans une armoire après quelques semaines d'utilisation.

L'insulinothérapie coûte très cher à la sécurité sociale et même si nous savons qu'en milieu hospitalier l'on ferme les yeux sur certains gaspillages inutiles, nous ne devons pas contribuer à ces excès.

Plusieurs recherches menées sur Internet m'ont permis de constater qu'il n'existait quasiment pas de témoignages de personnes traitant leur diabète au moyen d'une pompe à insuline. Certes, il existe bien quelques forums plus ou moins ciblés sur cette thérapie mais force est de constater que de nombreuses personnes restent dans l'interrogative lorsqu'elles entendent parler de ce type de traitement.

Afin de traiter le diabète au moyen d'une pompe, il faut remplir les conditions suivantes :

*

Être diabétique de type 1, dit insulinodépendant.
*

Savoir si le traitement par pompe amènera un meilleur équilibre et/ou une meilleure gestion du diabète.
*

Être à même de bien comprendre la gestion du diabète et son traitement.
*

Comprendre le principe de fonctionnement d'une pompe et savoir la manipuler correctement, ce qui n'est pas le cas chez beaucoup de personnes diabétiques.

C'est donc la première étape à franchir : remplir les conditions ad hoc. Force est de constater qu'il existe beaucoup de personnes diabétiques qui ignorent les rouages de la maladie. Il est donc inutile de traiter ces personnes au moyen d'une pompe.

Franchir le pas.

Après avoir longuement discuté avec mon diabétologue des problèmes engendrés par un diabète instable, il s'avérait donc nécessaire d'utiliser la pompe à insuline afin de tenter d'obtenir une meilleure régularisation des index glycémiques et à fortiori, de faire baisser le taux d'hémoglobine glycosilée. L'un de mes objectifs est donc de faire baisser ce taux sous la valeur de 7%

Une fois la décision prise et après mûre réflexion, rendez-vous est pris afin de suivre une formation personnalisée. Celle-ci dure environ une heure trente. Cette formation dispensée à titre individuel permet ainsi de mieux assimiler les explications fournies par la personne responsable de la formation. Si l'hôpital au sein duquel je suis suivi pour le traitement de mon diabète s'occupe de plusieurs centaines de patients diabétiques, il faut cependant savoir que nous ne sommes qu'une quinzaine à être traités au moyen d'une pompe à insuline. (en 2005)

D'une manière générale, après avoir suivi la formation relative à la pompe à insuline, le patient diabétique repart sans le matériel afin qu'une fois de plus il assimile correctement le principe de fonctionnement mais surtout pour qu'il réfléchisse une dernière fois s'il va ou non franchir le cap. Ce fut donc mon cas.

Un rendez-vous est pris une quinzaine de jours plus tard afin de venir enlever le matériel à la clinique. Il s'agit en fait de faire l'apprentissage de la pompe à domicile sans toutefois l'utiliser car elle doit être programmée par le diabétologue de façon basique lors d'un séjour en clinique. Durant les quelques jours d'hospitalisation, des tests de glycémie seront effectués environ toutes les deux heures durant la journée. Deux autres tests seront réalisés au cours de la nuit.

Le patient quitte la clinique avec un schéma de base établi en fonction des résultats des tests réalisés.

Il lui appartiendra de l'adapter en fonction de son alimentation, de ses dépenses physiques quotidiennes et de tous les autres paramètres pouvant faire varier sa glycémie.

Cette période d'adaptation peut être relativement longue selon les cas. Dans les prochaines pages, j'explique qu'il ne faut pas toujours se référer à certaines idées reçues. Il faut savoir qu'il existe autant de formes du diabète qu'il existe de personnes diabétiques. J'explique aussi les principes du traitement par pompe.

J'espère ainsi pouvoir documenter amplement les futures personnes qui seront traitées par pompe à insuline.

Ci contre, la pompe à insuline sans les accessoires qui l'accompagnent. Les dimensions de cette pompe à insuline sont de 95 mm en longueur, 50mm en largeur pour une épaisseur de 15 mm.

Cela étant, je traite mon diabète au moyen de la pompe depuis plus d'un an mais je dois constater le fait qu'elle n'améliore en rien l'équilibre du diabète. Je dois aussi avouer qu'il m'arrive de dialoguer avec des patients traités sous pompe et qui ont quasi réussi à équilibrer leur taux de glycémie


   
Citer
Partager:
keyboard_arrow_up