Forum Belgique

Exprimez-vous sur l’unique forum de discussion en Belgique !
Partage, avis, photos, opinion ou débattre… Bienvenue à tous !

Image Header forum Belgique
4 choses à savoir s...
 
Partager:
Notifications
Tout effacer

📢 Partagez vos passions et opinions! ✨
🚀 Laissez votre voix être entendue et connectez-vous avec d'autres membres, qu'ils partagent les mêmes idées ou pas. 💡
💬 Créez un sujet qui compte pour vous ICI 🌟




[Épinglé] 4 choses à savoir sur le belge

9 Messages
5 Utilisateurs
0 Aime
3,810 Vues
Avatar for ForumBe
(@anonymous)
Anonyme Guest
Inscription:: depuis 16 ans
Messages: 18219
Auteur du sujet  

Les 4 choses à savoir sur le 'Belge'.

1. Les indispensables septante et nonante.
-----------------------------------------
70 = septante
90 = nonante
C'est simple, clair et net... et grammaticalement plus correct que les ersatz du type quatre-vingt-dix ou soixante quatorze...
Ceci ne souffre aucune discussion. D'ailleurs, pour faire un parallélisme avec d'autres langues, en anglais, 70 se dit seventy et pas sixty-ten.
Même le néerlandais, qui se rapproche plus du klingon (cfr StarTrek), fonctionne de la même façon: 90 = negentig.

2. L'accent
-----------
L'accent, ou plutôt les accents... car en Belgique, il y a autant d'accents que de villages. Vous n'êtes pas obligé de prendre l'accent pour converser avec un Belge. Ce n'est pas un mongolien et vous pouvez être sûr qu'il comprendra votre français de Marseille, Strasbourg ou Laval.

Quelques dialectes:

* le liéééééégeois (Liège)
* le namuuuurois (Namur), proche de l'accent suisse du Valais
* le tournaisieeeennn (Tournai), proche du Picard
* le brusselaire : l'accent bruxellois est le plus connu et le plus (mal) imité.
Alllleï, dis, fieu!
Pour parfaitement l'imiter, il faut se mettre dans la peau du personnage, càd avoir une grande gueule et faire son malin avec sa Rolex / son autoradio / son 'G' (GSM = portable) acheté à crédit qui a coûté 3 mois de salaire.

En bref, il faut être un gars de la capitale. D'ailleurs, n'oubliez pas le dicton: Parisien, tête de chien, Bruxellois, même combat.
J'ai un ami qui a rajouté y a pas longtemps Breton, tête de co* ( à méditer)

De plus, le vrai Bruxellois utilise 50% de mots français et 50% de mots 'flamands' ou flamandisés juste pour faire bien.
Ex: Ah, fieu waar heb je de velo gelaisseerd?Ah, ja, in de camionnette!
Traduction: Eh bien, mec, ou as-tu laissé le vélo ? Ah, oui, dans la
camionnette!

3. Avoir une bonne prononciation
--------------------------------
Un bon conseil: bossez un sérieux coup là-dessus. La seule façon d'apprendre, c'est d'écouter

Quelques exemples:

- Bruxelles, se prononce Brusselle (et pas Brukselle)
- Anvers, se prononce Anverssss (et pas En Vert, le 'S' est là,
alors il faut l'utiliser)
- Rembrandt se prononce Rembrandt (et pas Rang Bran)
- Le célèbre W : en France, on préfère le prononcer (souvent
erronément!) comme un simple V. En Belgique, on préférera le
prononcer 'ouhé '
Ex: wagon: ouhagon - huit: ouhit - BMW se dit Bé Em Wé - idem pour
un VW et les WC. (qui me rappelle: 'aller à la toilette' et 'non aux
toilettes' : une à la fois, s'il-te-plaît bien!)
- Les noms flamands : à apprendre au cas par cas. Mais, en tout cas
oubliez la prononciation française!!!!
Ex: Maastricht: le ch ne se prononce par 'ch', ni 'k', mais dans une
espèce de râle comme si vous vouliez cracher.

4. Les spécialités régionales
-----------------------------
Vous ne trouverez jamais d'endives blanches et pointues en Belgique,
mais des chicons.
Vous ne mangez pas des sandwichs, mais des pistolets; pas de petits
pains aux raisins, mais des couques aux raisins; pas de chaussons
aux pommes, mais des gosettes.

On déjeune le matin, on dîne à midi et on soupe le soir.
En Belgique, on 'preste' des heures de travail ou un service.
Et on aime aller à la kermesse (fête du village) manger des caricoles (des espèces d'escargots de mer).

On va s'acheter un cornet de frites à la friture. Et si vous croisez des friteries ce sont soit des français immigrés, soit des belges complexés qui ont changé leur enseigne parce qu'un crétin leur avait dit que friture n'était pas français ! Eh! On est en Belgique, Ducon !

Et encore:
En Belgique on tire son plan (se débrouiller), même quand on ne sait pas de chemin (a court d'idées). On boit des pils (bières) et si on commande un demi il fait 0.50 litres et non 0.25 l).
On s'essuie les mains avec des essuies (serviettes).
On attend famille quand on est enceinte (enfin les femmes en tout cas; les hommes c'est plus grave), et les portes s'ouvrent avec des clinches.
Et 'à tantôt' signifie à tout à l'heure (et ne fait pas référence à un moment passé, ni à l'après-midi !)

On utilise les torchons (serpillières), voire les loques à r'loqu'ter pour nettoyer par terre et non pour essuyer la vaisselle.
Pour nous, un crayon est toujours en bois avec une mine en graphite (...et jamais un crayon à papier!). En effet, les 'bics' sont des stylos a billes et un stylo, un porte-plume.

Nous aussi, on sait qu'on est les meilleurs. Mais nous, on préfère faire semblant que non pour que personne ne s'en doute...
Et ce n'est pas des carabistouilles !!!!
------------------------------------------------------------------------

Etre wallon

Au 7ème jour alors que dieu avait créé Le monde, IL décida De créer les peuples.... Assisté du bon Saint-Pierre, IL se mit à la tâche et créa les peuples avec leurs qualités.

Il dit: "ceux-là seront Suisses : économes et financiers avisés.
Ceux-là seront Canadiens : résistants et bon vivants.
Ceux-là seront Allemands : rigoureux et excellents techniciens.
Ceux-là seront Américains : puissants et grands libérateurs.
Ceux-là seront Italiens : inventifs et raffinés.

Etc…"

Vint enfin le tour des Wallons, il restait à Dieu 3 qualités:
"Intelligence, honnêteté et socialisme". Dieu dans sa grande bonté décida de les donner toutes les 3 aux Wallons.

"Hé là" objecta St-Pierre: "Vous êtes injuste Dieu, vous donnez Trois qualités au lieu de deux aux Wallons..."
"Non" répond Dieu, "Je t'explique: Les Wallons veulent toujours plus que les autres donc Je leur donne trois qualités....... Mais ils ne pourront en Exploiter que deux à la fois !!!! "

Et c'est pour cela qu'en Wallonie, si on est intelligent et honnête on n'est Pas socialiste, si on est intelligent et socialiste on n'est pas honnête et Si on est honnête et socialiste on n'est pas intelligent......


   
Citer
Avatar for ForumBe
(@anonymous)
Anonyme Guest
Inscription:: depuis 16 ans
Messages: 18219
Auteur du sujet  

Il était une fois… La Belgique
😆

Il était une fois, en un lieu de cocagne,

Deux peuples identiques qui cherchaient la castagne…

Les uns parlaient françois, devisaient en wallon.

Les autres, en flamand : rangés sous le lion,

Ils se heurtaient au coq et les deux oriflammes,

Quand ils se rencontraient, crachaient de hautes flammes !

Mais, cachés dans les rangs de ces bandes de co*,

Colombes déguisées en habits de faucons,

Quelques rares bilingues, souvent sexagénaires,

Parvenaient à parler avec leurs « adversaires ».

Ces sages érudits dialoguaient de tout

Sans rien montrer jamais de l'horrible courroux

Que leurs partis haineux, avides de batailles,

Voulaient manifester envers l'autre piétaille !!!

Car ces hommes de bien, souvent des rescapés,

N'avaient en ce pays pas connu que la paix :

Tentés pangermaniques sous bombes et shrapnels,

Mortellement brisés aux discours de De Grelle,

Rescapés de la guerre, ces doux miraculés,

Face à la bête immonde, n'avaient pas reculé…

Et revenus des morts, de l'horreur de la guerre,

Avaient tous réappris le sens du mot « prospère »,

Reconstruit le pays par bribes et morceaux

Et calmé leurs poulets, leurs ardents lionceaux

En leur ré inculquant d'essentielles valeurs.

Tout se reconstruisait sans reproche et sans peur :

Cockerill tournait bien, Sidmar apparaissait

Anversois et Gantois parlaient toujours français…

Et les choix politiques, oranges, bleus ou rouges,

Se succédaient alors sans que rien vraiment bouge…

Concertations, conclaves : de tout, l'on discutait

Et l'on faisait l'Europe, nous, les Belges futés,

On rassemblait la France et l'Allemagne à table !

On devenait vraiment partenaires affables…

Mais un jour, il n'y eut plus de recensements…

Pour la première fois, des bourgmestres flamands…

Puis l'Université la plus vieille d'Europe,

Décida d'employer des moyens interlopes

Pour se débarrasser de tous ses fransquillons…

Perdant à tout jamais sa réputation…

Les Fourons s'échangeaient contre Mouscron Comines

Et les facilités se faisaient champ de mines…

Les sages, peu à peu, mouraient, disparaissaient

Et je n'aimais pas tous ceux qui les remplaçaient…

D'autant qu'à chaque fois qu'un nouveau politique

Apparaissait chez nous –facile est la critique-

Je me souviens d'avoir, devant ce député,

Souvent dû regretter d'être un peu dépité…

Sans même remonter jusqu'aux années cinquante,

Mérite-t-on vraiment ceux qui nous représentent ?

Si nous prenons Machtens –et dois-je en dire plus ?-

Si nous le comparons à ce Leterm'minus,

Cheveux neige d'antan, comme je vous regrette…

Car pour vous, l'équilibre était plus qu'une dette…

Et ne me parlez pas de nos partis wallons :

Là aussi, les anciens avaient l'air bien moins co* !

A la Madame « non », la Joëlle Milquet,

Je préférais encore ce maft de VDB !

J'entends la voix de Cools qui martèle et résonne !

A la place ? Un filet fluet qui… papillonne…

Et Spaak au FDF, ce n'était pas Maingain !

Et Lagasse ou Outers savaient tendre la main !

Jamais, les extrémistes n'auraient cherché le « bang » :

Les flamands n'avaient pas créé le Vlaams Belang…

Quand Jean Gol pérorait, on comprenait pourquoi !

Reynders, son successeur, c'est la langue de bois !

J'ai cru, à un moment, au retour de De Haene

Mais ses nombreux mandats lui ont tourné le crâne…

Pour moi, le dernier sage, c'est bien Charles Picqué

Grâce à lui, c'est Bruxelles qu'ils n'ont pas pu piquer…

J'habite en Wallonie mais suis né à Bruxelles :

Mon père était flamand, maman était d'Ixelles ;

L'athénée Fernand Blum m'a construit tolérant

Et l'Ecole Normale m'a créé enseignant :

Pour tout çà, je serai toujours un pédagogue,

Refusant d'agresser, de prendre le ton rogue

Qu'empruntent aujourd'hui ces faux politiciens

Qui ne pensent qu'à eux, aboient comme des chiens

Et qui, pour s'enrichir, font de la politique !

Je rêve d'un pays qui, en ces temps critiques,

Se mette tout à coup à repenser nation,

Oublie son extrémisme, ses plus noires factions,

Et réunisse enfin les partis démocrates.

Et que l'on tranche et coupe partout « où cela gratte » !

Mais que l'on reconstruise l'image du pays

Sans que Flamands, Wallons ne se sentent trahis !

C'est le temps d'oublier de crier « schild en vriend » :

On a tous un ami… qui s'appelle Devriendt…

Dodane (alias Daniel D'hondt)
😛


   
RépondreCiter
Baryton
(@baryton)
Forumiste Motivé·e Membre
Inscription:: depuis 17 ans
Messages: 496
 

Pas mal du tout ❗ Chapeau ❗


   
RépondreCiter
Avatar for ForumBe
(@anonymous)
Anonyme Guest
Inscription:: depuis 16 ans
Messages: 18219
Auteur du sujet  

Juste une chose, ben si, on a aussi des sandwichs en Belgique. Les pistolets, ce sont les durs, les sandwichs, ce sont les mous. 😆


   
RépondreCiter
Avatar for ForumBe
(@anonymous)
Anonyme Guest
Inscription:: depuis 16 ans
Messages: 18219
Auteur du sujet  

A liège on dit Oufti quand on est étonné.
Exemple: Oufti nenni c'est pas vrai, tu rigoles? Noooon...Oufti! (Attention pas trop pincé le iii, laissez aller vos joues sinon c'est trop fatiguant de parler)
Dans mon village, on cultive le triple oufti: "oufti oufti oufti" (à dire très vite) quand vraiment mais alors là c'est impossip à croire hein!

:coucou:

Bisous


   
RépondreCiter




Avatar for ForumBe
(@rene-danjou)
Forumiste Réputé·e Membre
Inscription:: depuis 14 ans
Messages: 1148
 

A Fanny42. Je suis nouveau sur le site, ce qui explique une réaction tardive. Consultant les divers forums, je suis tombé sur le message de décembre 2007.
Au niveau des nombres, il est vrai que les « 70 » et « 90 » français sont basés sur le système vigésimal archaïque.
Que le Bruxellois utilise du 50/50 pour faire bien, là, je n’y crois pas beaucoup. La lecture du nom des dix-sept communes marque quand même plus une origine « germanique » que « romane », non ?
Je ne vois pas ce que vient faire le « W » dans la prononciation de « huit ». J’ai plutôt l’impression d’avoir à faire à de distingués latinistes, prononçant le « u » « ou » en entendant « ouit » « fouite » etc.
Kermesse (origine kermis NL) - Friture (origine frituur NL) - Tire son plan (zijn plan trekken NL) - On ne sait pas - Là, la non-différence entre « savoir » et « pouvoir » vient aussi du NL « kunnen », ce verbe n’en faisant pas la distinction. « Savoir » venir implique que je « sais » mettre un pied devant l’autre et de surcroit dans la bonne direction, mais peut-être que je ne « peux » pas du fait d’autres obligations ou empêchements.
Tout ceci pour dire que les Bruxellois, devenus francophones et restés plus ou moins bilingues, utilisent un mélange des deux langues et que ce parler s’est lentement « imposé » aux idiomes du reste du pays, Plus au sud qu’au nord bien sûr, quoique.


   
RépondreCiter
youneshamza
(@youneshamza)
Maître .sse Forumiste Membre
Inscription:: depuis 13 ans
Messages: 30422
 

Mes félicitations et bravooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo


   
RépondreCiter
Avatar for ForumBe
(@anonymous)
Anonyme Guest
Inscription:: depuis 16 ans
Messages: 18219
Auteur du sujet  

Je me suis régalée en lisant ce post !!

:d :reverance:
J'ai bien ri aussi.............
C'est bien récrit et souvent tellement vrai................
Dommage qu'on ne suive pas ce topic.................. :hum:

:coucou:


   
RépondreCiter
Avatar for ForumBe
(@erwin)
Forumiste Réputé·e Membre
Inscription:: depuis 4 ans
Messages: 778
 

Lu par un pur flamand , uitstekend ! Erwin


   
RépondreCiter
Partager:




keyboard_arrow_up